LAR propose la première assurance protégeant le statut des professions libérales

Mercredi 19 septembre 2012 —

​LAR (Legal Assistance & Recovery) a lancé cette semaine un nouveau produit destiné exclusivement aux professions libérales. Cette assurance constitue une première sur le marché belge puisqu’elle protège l’un des éléments primordiaux liés à ces professions qui regroupent près de 25% des indépendants œuvrant dans notre pays: le statut.

Le statut – et donc la réputation – d’un titulaire d’une profession libérale est son bien le plus précieux, il s’agit là de son seul élément de différenciation vis-à-vis de ses confrères, de ce qui incitera un client ou un patient à s’adresser à lui plutôt qu’à quelqu’un d’autre.

Si cette réputation se construit lentement tout au long d’une carrière, elle peut être réduite à néant en l’espace d’un instant par une insulte, une atteinte diffamatoire ou la propagation d’une rumeur. Ceci est d’autant plus vrai à l’heure où les réseaux sociaux peuvent répandre une information – vraie ou fausse – en quelques clics. Il apparaît donc comme indispensable de disposer d’outils permettant de protéger cette réputation. C’est là l’idée fondatrice de cette nouvelle assurance.

La médiation en gage de confidentialité

Afin de proposer un produit répondant à cette nécessité, LAR a étendu la protection juridique professionnelle classique à la médiation. Cette méthode de résolution souple et humaine des conflits offre l’avantage de comporter une confidentialité légale, ce qui n’est pas négligeable lorsqu’il s’agit de protéger la réputation d’un assuré. En effet, celle-ci s’accommode généralement très mal de la publicité d’un recours en justice fût-il justifié.

 

Une véritable garantie réputation

 

La garantie réputation offerte est très complète: elle couvre le recours contre les atteintes à l’honneur, le droit disciplinaire et conflit entre confrères, le droit fiscal, le conflit social lié au harcèlement, la défense pénale, le conflit social avec le personnel de confiance, le vol d’identité, et l’e-Réputation.

Dans un premier temps et selon la nature du conflit, LAR va privilégier une gestion sous forme de conciliation ou d’une méthode de gestion de conflit alternative (ADR) afin de circonscrire rapidement le conflit et, à défaut de solution satisfaisante, les garanties du contrat permettront à l’assuré et à son avocat de mettre en œuvre les moyens judiciaires les plus appropriés pour protéger sa réputation.

Il s’agit donc bien de défendre la réputation de A à Z. En partant de la prévention du dommage grâce à la confidentialité de la médiation, en passant par la limitation du dommage via l’e-réputation et, si nécessaire, à la réparation de dommage grâce au recours juridique.  

Une protection juridique FULL COVER, le complément idéal

Cette nouvelle garantie protégeant le statut et la réputation peut être souscrite avec une protection juridique classique complémentaire afin d’arriver à une protection FULL COVER, allant du droit administratif, du droit social, au droit des contrats en passant par le droit des sociétés et bien d’autres domaines…

Pour en savoir plus : lar@lar.be   

Published with Prezly