Craignant la Covid-19, près d'un Belge sur deux reporte sa visite chez le médecin

La pandémie du coronavirus a mis nos vies sens dessus dessous.  Notre état de santé porte également les stigmates de la crise. Ainsi, pas moins de 4 Belges sur 10 déclarent que leur santé s'est détériorée pendant la pandémie de Covid-19, soit un score supérieur à la moyenne mondiale (34%). En particulier en ce qui concerne les problèmes de santé chroniques, les Belges déclarent que leur santé est perçue comme plus mauvaise  qu'avant la pandémie. C'est ce qui ressort de l'étude internationale du Groupe AXA intitulée "AXA's 2021 Pulse Health Survey".

La peur du virus nous éloigne du médecin

Bien que 67% des Belges déclarent être en bonne santé, 43% indiquent avoir renoncé à tout ou partie de leur traitement, et ce majoritairement par peur de contracter la Covid-19 lors d’une visite chez un prestataire de soins.

Serge Martin, Responsable Vie chez AXA Assurances : « La pandémie de Covid-19 a mis et met encore notre système de santé sous une immense pression.  Cependant, cette crise offre également des opportunités tant à l’égard de nos clients, nos courtiers que des autorités. Ils comptent sur nous pour contribuer au système de santé de demain. « We act for human progress by protecting what matters » (« Nous agissons pour le progrès humain en protégeant ce qui compte »).

Pas de montée en puissance de l'automédication ni de la médecine alternative

Fait remarquable, le pourcentage de personnes interrogées qui déclarent avoir plus de difficultés à trouver des solutions à leurs problèmes de santé est plus élevé en Belgique (61%) que dans le reste du monde (45%).  En revanche, les Belges recourent moins à l'automédication et aux médecines alternatives que  le reste du monde.  Parallèlement, le taux de téléconsultation n'évolue que très lentement.

Volonté de se faire vacciner

Alors que la campagne de vaccination bat son plein, la Belgique obtient un score légèrement supérieur à la moyenne mondiale en termes de volonté de se faire vacciner (77 % par rapport à 74 %). Mais la Belgique ne figure pas dans le top 5 des ‘amateurs’ de vaccins. Le Royaume-Uni arrive en tête avec 87 %, suivi de la Chine et de l'Italie (84 %), de l'Espagne (83 %) puis du Mexique et du Maroc (82 %).

À propos de l'étude "AXA's 2021 Pulse Health Survey"

Cette étude a été réalisée en ligne du 21 février au 19 mars 2021, en collaboration avec l’institut de sondages et d’études par enquêtes Ipsos.  Dans chaque pays/région, 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus ont été interrogées. L'enquête a porté sur 14 pays et régions du monde entier. La représentativité a été assurée en termes de sexe, d'âge, de région, de taille du marché, ainsi que d'aspect socio-économique.Dix questions ont été posées à chaque personne interrogée (hormis les données d'identification de base).

Consultez l'étude "AXA’s 2021 Pulse Health Survey" en suivant ce lien

AXA 2021 Pulse Health Survey - Belgium.pptx 1 MB

Outre une immersion dans les résultats belges, souhaiteriez-vous avoir l’occasion d’interviewer notre Responsable Vie, Serge Martin ? Si tel est le cas, veuillez contacter notre service de presse et découvrez comment un leader du marché tel qu'AXA traduit ces résultats en points d'action pour les assurés et les courtiers d'assurance.

 

 

 

A propos de AXA Belgium

AXA Belgium, ce sont quelques 3 200 courtiers, 450 agents bancaires et 3 200 collaborateurs qui mettent leur expertise au service de 2,9 millions de clients pour leur offrir des produits d’assurance flexibles et adaptés à leurs besoins réels. De par son métier d’assureur, AXA Belgium est également un acteur clé en prévention. La protection est inscrite dans ses gènes et se traduit au quotidien par des investissements conséquents dans la recherche et dans l’éducation aux risques. En 2020, AXA Belgium a réalisé un chiffre d'affaires de 3,3 milliards d'euros et un résultat opérationnel de 378 millions EUR.

_ _ _

Cookie policy / Disclaimer / Informations juridiques

AXA Belgium
Place du Trône 1
1000 Brussels