Le défi climatique se joue au niveau des villes...

...et les PME en sont la clé

Lundi 30 novembre 2015 — La conférence annuelle des Nations unies sur le climat débute aujourd’hui à Paris. Cette vingt-et-unième édition de la Conférence des Parties (COP21) réunit toutes les nations qui sont parties prenantes à la convention sur le climat. Mercredi 11 décembre, une nouvelle convention climatique devrait être finalisée, pour succéder à l’actuel Protocole de Kyoto.

Au mois d’octobre, AXA organisait dans son siège parisien, une grande conférence sur le climat, en présence notamment d’une délégation belge d’ONG et de fédérations sectorielles.

Étude internationale

Une étude internationale du Groupe AXA a calculé l’impact précis du changement climatique, d’où il ressort que les PME et les autorités locales jouent un rôle important. L’étude révèle que le défi climatique se joue principalement dans les villes, qui devraient abriter plus de 60% de la population mondiale d’ici 2030. Les PME sont, quant à elles, la clé pour accroître la lutte contre le changement climatique. En effet, une économie locale forte s’avère primordiale pour soutenir les mesures et les PME se taillent la part du lion dans le paysage belge. Dans ce contexte, il est essentiel de pouvoir maîtriser les risques qu’encourent ces entreprises. C’est précisément là que le bât blesse.

Du pain sur la planche

Bien que le changement climatique soit une réalité, l’enquête montre que, sur le plan international, la plupart des PME ne sont pas préparées pour le combattre :
- 26% d’entre elles ont un plan ou une stratégie pour s’armer face à des risques climatiques potentiels.
- 21% d’entre elles n’ont pas de stratégie.
- 65% sont préoccupées par le changement climatique en rapport avec leur entreprise.
- 27% pensent être bien préparées pour faire face aux conséquences du changement climatique.

La situation en Belgique

Les PME belges sont conscientes du problème, mais elles ont besoin d’un soutien complémentaire pour optimiser leurs plans et renforcer la confiance :
- 45% d’entre elles trouvent que leur entreprise est bien préparée pour faire face au changement climatique.
- 22% des PME disposent d’une stratégie ou d’un plan pour affronter les risques climatiques, tandis que 54% veulent en élaborer un.
- 81% des PME pensent que les grandes entreprises sont plus avancées dans leur adaptation au changement climatique.
- 73% sont d’accord avec l’affirmation selon laquelle les assureurs sont une source crédible d’information concernant le changement climatique et ses conséquences.

Parmi les pays interrogés, il apparaît que les PME belges sont de plus en plus souvent touchées par des phénomènes météorologiques extrêmes, mettant en péril la continuité de l’entreprise :

- 62% des PME ont déjà été touchées par le changement climatique.
- 58% considèrent le changement climatique comme un risque à court terme

- 34% indiquent que des éléments essentiels de leur infrastructure ont déjà été endommagés.
- 31% estiment que le changement climatique a eu un impact sur leur prime d’assurance.

Rôle de l’assureur

AXA considère qu’il est de son devoir de faire remarquer tout risque potentiel et d’identifier les conséquences éventuelles. Conseiller les entreprises et collaborer avec elles à l’élaboration d’un plan de protection s’inscrit également dans ce cadre. 62% des PME savent que leur assureur est un partenaire digne de confiance. 74% des PME estiment que les assureurs sont en mesure de les aider contre les risques liés au climat. Les dirigeants de la planète reconnaissent aussi le rôle central de l’assureur. Cela démontre l’existence d’un dénominateur commun entre la notion de « Corporate Responsibility » et les entreprises.

 

Contactez-nous

Chloé Tillieux

Press officer (FR)

AXA Belgium (Insurance)

Published with Prezly