Le groupe AXA cède ses actifs de l’industrie du tabac

Lundi 23 mai 2016 — Actuellement, le tabac tue 6 millions de personnes par an, un chiffre qui devrait atteindre 8 millions d'ici 2030, principalement dans les pays en développement. Les maladies non transmissibles liées au tabagisme comme les cancers, les maladies cardiaques et les maladies respiratoires chroniques représentent, à elles seules, 68% des causes de décès dans le monde !

Un défi de santé publique

Face à l’ampleur de la situation, le Groupe AXA tire la sonnette d’alarme. En tant qu’entreprise soucieuse de sa responsabilité sociale mais aussi, en tant qu’assureur axé sur la prévention et la protection de ses clients, le Groupe AXA annonce qu’il cède ses actifs de l’industrie du tabac, estimés à 1.7 milliards EUR.

Très concrètement :

  • AXA va vendre ses actions des firmes de tabac. Ce montant est actuellement estimé à 184 millions EUR ;
  • AXA stoppe les nouveaux investissements dans l'industrie du tabac et écoulera son portefeuille d'obligations existantes, actuellement évalué à un peu moins de 1.6 milliard EUR.

Thomas Buberl, Deputy CEO et futur CEO du groupe AXA, commente cette décision : « Nous sommes fermement convaincus du rôle positif que l’assurance peut jouer pour la société dans son ensemble. En matière de prévention, les assureurs font partie de la solution. C’est la raison pour laquelle la poursuite de nos investissements dans des entreprises de l’industrie du tabac n’a plus de sens. Avec ce désengagement de l’industrie du tabac, nous apportons notre contribution pour soutenir les efforts des gouvernements dans le monde entier. Cette décision a un coût mais notre conviction est claire : le coût humain du tabac est dramatique, son coût économique est énorme. En tant qu’investisseur majeur et assureur santé de premier plan, le Groupe AXA veut contribuer à réduire ce problème et nous espérons que d’autres acteurs du secteur de l’assurance nous suivrons dans cette voie ».