Une griffe ou une bosse sur votre voiture ? Fixico et AXA Belgium vous proposent désormais une solution simple et rapide !

Lundi 25 juin 2018

  • Fixico, la plateforme numérique de réparation de dommages auto, fait ses premiers pas sur le marché belge.

  • AXA Belgium est partenaire de cette initiative innovante.

  • Les clients d’AXA peuvent demander jusqu’à 4 devis pour réparer leur véhicule endommagé.

AXA Belgium, premier assureur auto belge, annonce son étroite collaboration avec la plateforme en ligne de réparation de dommages, Fixico. La start-up, qui connaît un succès grandissant aux Pays-Bas, débarque aujourd’hui sur le marché belge.

Une bosse sur le pare-chocs, une griffe sur la carrosserie. A qui s’adresser pour la réparation ? Trouver le bon professionnel s’apparente parfois au parcours du combattant et les études de marché sur le net exigent un certain temps et ne sont pas toujours exhaustives.

Fixico met en relation le propriétaire de la voiture endommagée avec des réparateurs en lui fournissant des informations sur le prix, le service et le niveau d’appréciation des carrossiers. AXA Belgium est le premier assureur à offrir ce service à ses clients, par l’intermédiaire de son réseau de courtiers.

Comment fonctionne Fixico ?

Le principe est simple :

  1. Le propriétaire du véhicule télécharge des photos du/des dommages visibles ainsi qu’une brève description sur http://www.fixico.be/ ou www.axa.be/fr/fixico/ via son ordinateur, une tablette ou un smartphone.

  2. Dans les 24 heures, il reçoit gratuitement et sans obligation jusqu’à 4 devis de carrossiers agréés dans la région de son choix.

  3. Il peut ensuite choisir l’offre la plus attrayante pour lui en fonction du prix, de la distance, de la disponibilité, du temps de réparation, des commentaires des clients et de tout autre service supplémentaire.

  4. Le rendez-vous de réparation peut être programmé directement en ligne.

 

« Nous sommes impatients de lancer aujourd’hui notre service à l’échelle nationale, en collaboration avec AXA Belgium. Après plusieurs de mois de tests intensifs avec une cinquantaine de carrossiers, nous avons constaté un véritable besoin chez les consommateurs et un grand potentiel sur le marché pour une gestion digitale, transparente et plus conviviale des sinistres. Nous nous félicitons de collaborer avec AXA, un assureur innovant et une référence du marché, qui joue les précurseurs et partage notre ambition d’atteindre une expérience client numérique supérieure ».
Derk Roodhuyzen de Vries, CEO et fondateur de Fixico


From Payer to Partner

Sur le marché belge, AXA Belgium est le premier à coopérer avec Fixico. AXA enregistre environ 250 000 sinistres automobiles par an en Belgique. Mais parfois, les dommages ne sont pas à la charge de l’assureur, car ils relèvent, par exemple, de la franchise. AXA entend améliorer son service aux clients en les orientant vers Fixico, par l’entremise de son réseau de courtage.
 

« Le partenariat entre AXA et Fixico est totalement aligné avec notre stratégie d’améliorer le service envers nos clients. Grâce à ce partenariat, nous apportons une solution à nos clients pour les réparations de carrosserie, lorsqu’elles ne sont pas prises en charge par l’assurance. Fixico permet à nos clients d’obtenir une offre de prix pour la réparation, de manière rapide et digitale, sur base de photos qu’il suffit de charger via son téléphone. En tant que premier assureur auto en Belgique, nous sommes fiers d’apporter ce service innovant à nos clients, en collaboration avec nos courtiers partenaires ».
François Lecomte, Head of Retail chez AXA Belgium


Montée en puissance des dommages esthétiques

Une analyse du British Thatcham Research Centre, centre de recherche automobile, montre que d’ici à 2025, les réparations de dommages esthétiques gérées numériquement auront plus que doublé[1]. Généralement, une voiture de 6 mois et 15 000 km au compteur présente des dommages d’utilisation visibles de 400 euros en moyenne. Les propriétaires de ces véhicules peuvent facilement trouver un réparateur via Fixico.

[1] The Modern Repair Challenge (October 2017)